Valparaiso 09/11 Identification et transfert

IVème journée internationale de psychanalyse de valparaiso 24/09/11

Argument

Pour Lacan, l’identification est le concept fondamental pour rendre compte de la constitution du sujet de l’inconscient.

Comme il s’agit d’un processus, on peut parler de plusieurs identifications que Lacan rassemble selon trois temps logiques : l’incorporation dans le Réel, le trait unaire dans le Symbolique et l’hystérie dans l’Imaginaire. Ce concept est important pour la cure dont le déroulement dépend de la dialectique identification/désidentification, ce qui permet de rendre compte de son avancée en termes de changements, de modifications subjectives. La question de la fin de la cure peut aussi être abordée à partir de ce concept, là où l’identification touche à un impossible.

 

Dans le groupe de l’association Analyse Freudienne à Valparaiso, en liaison avec Analyse Freudienne à Paris, nous avons choisi de travailler ce thème dans un dispositif de cartel pendant l’année 2010-2011, et nous pouvons maintenant présenter nos différents abords théoriques et cliniques sous formes d’exposés, de débats et de supervisions. Nous présenterons donc au cours de cette journée les avancées de ce travail de cartel.

Nous ferons le lien entre identification et transfert, sujet choisi comme thème de l’année dans notre association. Le transfert est le point central de la cure. Lacan a sorti le transfert du registre imaginaire et en a renouvelé l’abord avec de nouveaux concepts : la métaphore de l’amour et le Sujet Supposé Savoir. Au-delà de la relation analysant-analyste, le transfert permet d’interroger la place de l’analyste et de son désir.

SHARE IT:

Leave a Reply

You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>