A- A A+

Le mot fiction vient du latin fingere qui signifie feindre, imaginer ; le

sens propre de fingere est façonner. La première idée qui m'est venue, à

propos de feindre, est celle de la position de l'analyste dans le transfert, où il

feint d'être un sujet sachant, sans jamais se mettre en position de savoir, d'où

il est un sujet supposé savoir, et ceci par l'analysant.

Veuillez vous identifier ou vous inscrire pour lire la suite...