A- A A+

Membres ou non membres d'Analyse Freudienne, vous pouvez proposer un cartel en cliquant sur le lien suivant :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

un cartel

Au départ de cette aventure, il y avait en premier lieu le désir de travailler avec quelques autres, c'est-à-dire de les rencontrer autrement que dans les séminaires ou les journées d'études. A l'époque où nous avons proposé l'idée d'un cartel, il n'y en avait pas à Analyse Freudienne (hormis les deux cartels du dispositif institutionnel). Pourtant nous trouvions ce dispositif intéressant au regard de ce qu'il permettait d'éviter, à savoir les effets de maîtrise que peuvent produire les enseignements et autres séminaires en mettant au travail la question du désir d'analyste, car c'était bien plus la question de ce qui nous travaillait, voire de ce qui nous mettait au travail, qui était en jeu, dans son articulation avec ce qui pouvait venir travailler le discours analytique.

 

« Qu'est-ce qui fait ?
Qu'est-ce qu'il a ?
Qui c'est celui-là ?
Complètement toqué ce mec-là ? »
(Pierre Vassiliu)

Ce texte porte sur le travail psychanalytique avec les enfants. Il résulte initialement et pour l'essentiel d'une élaboration menée au sein de notre dispositif de cartel et des effets de déplacement aussi surprenants qu'inattendus qui lui sont inhérents.