A- A A+

ANNÉE  2016/17

Séminaire Sous la responsabilité de Robert Lévy

Mercredis de 2016 :
05/10, R.Lévy "La cura cura avec ou sans point d'interogation"

16/11, P.Wolosko "Guérison du sujet; savoir faire; fiction"

7/12 et 14/12
Mercredis de 2017 : 04 et 18/01, 01/02, 01/03 et 15/03, 19/04, 03/05 et 17/05, 07/06

Lieu : Institut Protestant de Théologie – salle 21
83, Boulevard Arago 75014 Paris
Horaire : 21h

Intervenants : Catherine Delarue, Jacquemine Latham-Koenig, Christina Kupfer, Serge Granier, Jean-Jacques Leconte, Radjou Soundaramourty, Philippe Woloszko et autres invités. Informations : Secrétariat d’AF 01 43 57 10 90 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

CLINIQUE DES ENTRETIENS PRELIMINAIRES
Ce que Freud avait nommé comme début du traitement a été traduit par entretiens préliminaires. La maladresse de cette traduction laisse 

entendre que le plus important reste à venir alors que ce premier temps se révèle essentiel dans nombre de cas. Si le transfert ne fonctionne pas dès ces prémisses aucune entrée dans le discours analytique ne sera possible.

Ces premières rencontres entre l’analyste et le patient venu lui adressé sa demande seront déterminantes pour une éventuelle analyse en fonction d’un nouage possible entre l’énoncé du sujet côté patient et le désir d’analyste en ce qui concerne l’analyste.

A la question posée, un jour, par Lacan: « Qui choisit l’entrée dans l’analyse ? » la réponse unanime fut « l’analysant », réponse que Lacan réfuta catégoriquement en ces termes : « non, c’est l’analyste », tant le désir d’analyste est déterminant face aux premières prises de parole du patient en devenir de sujet.

En effet, dès la première rencontre et tout au long de ce temps, dit préliminaire, l’analyste se trouve confronté à la question
suivante: « comment, à partir du texte initial de la demande faire advenir l’émergence du signifiant en tentant de l’extraire du « moulin à paroles », début de reconnaissance du sujet de l’inconscient permettant un glissement de l’énoncé à l’énonciation. Ne serait-ce pas là un des enjeux essentiels des entretiens préliminaires?

Tout au long de cette année nous nous proposons d’aborder les questions suivantes:

  • -  A quel moment commence vaiment une analyse ? A la fin des entretiens préliminaires ou dès le premier RV ?

  • -  Repérage de la part de transfert déjà contenue dans l’adresse.

  • -  La confrontation de corps

  • -  Repérages des signifiants

  • -  Repérage du réel ( répétition)

  • -  Rapport au sujet supposé savoir

  • -  A quel moment l’énonciation de la règle fondamentale ?

  • -  Peut-on interpréter pendant les entretiens préliminaires ?

  • -  A quel moment peut-on se dispenser de la position de face à

    face ? Sur quoi l’analyste est-il amené à proposer le divan ?

  • -  Les premiers entretiens avec les enfants.

  • -  La question du fantasme 

Ce groupe de travail, sous la direction de Chantal Hagué et Catherine Delarue,
Lieu à l’IPT: 83, Bd Arago 75014 Paris.
Jeudis 2016: 3/11, 01/12

Jeudis 2017: 05/01, 02/02, 02/03, 04/05, 01/06, 06/07 

 

 

LECTURE DU SEMINAIRE DE LACAN « L'ANGOISSE »de Jacques Lacan.

Sous la responsabilité de Laurent Ballery et Jean-Jacques Valentin. Chaque troisième jeudi du mois à 21h
Jeudis de 2016 : 15/09, 13/10, 17/11, 15/12
Jeudis de 2017 : 19/01, 16/02, 16/03, 20/04, 18/05, 15/06 Inscriptions : Jean-Jacques Valentin (06 88 17 26 91) ou Laurent Ballery (06 17 71 07 48).

Lieu : Institut Protestant de Théologie – salle 24 83, Boulevard Arago – 75014 – Paris 

 

LECTURE DU SEMINAIRE XI

« LES QUATRE CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA PSYCHANALYSE »
De Jacques Lacan
Sous la responsabilité de Catherine Delarue.

Un lundi par mois
19/09, 15/10, 21/10 et 5/12.
Horaire: à 21h.
Inscriptions et dates: Catherine Delarue (06 82 48 20 83). 

 

GROUPE DE SUPERVISION ET D'ANALYSE DES PRA TIQUES

Sous la responsabilité de Catherine Delarue et Chantal Hagué.
Ce travail s'adresse aux praticiens menant un travail clinique auprès d'enfants et d'adultes, se référant à la psychanalyse, qu'il s'agisse d'une pratique institutionnelle ou d'une pratique privée.
Un samedi par mois.
17/09,15/10 et 19/11
Horaire: 15h à 16h30. 

Inscriptions : Catherine Delarue (06 82 48 20 83) ou Secrétariat d’AF (01 43 57 10 90), Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 

GROUPE DE TRAVAIL

"LA THEORIE DANS L’APRES-COUP"
Sous la responsablité de Laurent Ballery et Joëlle Toubiana.

Le groupe sur la théorie dans l'après-coup propose de revenir, sur un mode qui ne se veut pas universitaire, et comme son intitulé l'annonce, sur des points théoriques abordés lors des séminaires, des journées d'étude et du congrès d'Analyse Freudienne, qui ne cessent, dans leur après-coup, de faire question.

Après un exposé plus ou moins bref fait par l'un de ses participants est privilégié un temps de discussion. Chaque réunion fait l'objet d'une annonce préalable, indiquant le thème et les références d'un texte, permettant à toute personne intéressée d'y participer, même ponctuellement.

Nous poursuivons l'an prochain notre interrogation sur la notion complexe de "représentant de la représentation" (Vorstellungsrepräsentanz), sur laquelle s'est centré notre intérêt, en lien avec le thème de l'année précédente et de celle à venir. Cette notion, au cœur du concept de refoulement originaire a pour

enjeu théorique et clinique majeur de clarifier le passage de la conception freudienne à la conception lacanienne de l'inconscient.

Ce groupe aura lieu chaque quatrième jeudi du mois à l'Institut Protestant de Théologie 83 Boulevard Arago à Paris, à 21h00.
Toute personne intéressée peut contacter Joëlle Toubiana au 06 98 932128ouLaurentBalleryau 0617710748oupar mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.