Analyse Freudienne propose la procédure de la Passe, qui figure dans ses statuts à une place essentielle, articulée en tripode avec les dispositifs sur la pratique et le protocole institutionnel de nomination.

Créé par Lacan, ce signifiant – la Passe – indique une hypothèse et un dispositif. L’hypothèse est qu’il y aurait un moment repérable pendant lequel s’effectuerait le passage de la position d’analysant à celle d’analyste. Pour explorer ce moment, Lacan a proposé un dispositif à des candidats. Ce qu’il est censé explorer n’est peut-être pas présent dans toute analyse, même dans celles qui se seraient avérées didactiques. Si le dispositif de la Passe n’a aucune raison d’être immuable dans ses modalités, l’une d’elles est cependant essentielle : c’est la rencontre du passant avec deux passeurs, rencontre dont tout l’intérêt, au moment où le passant fait acte de candidature, est de déplacer, dans un nouvel espace transférentiel, l’expérience de parole qui a été vécue dans l’analyse elle-même.

Analyse Freudienne a apporté au dispositif de la Passe, outre son articulation à d’autres dispositifs pour la formation permanente de l’analyste, une modification : la Passe ne donne lieu à aucune nomination, celle-ci étant déplacée sur le Protocole institutionnel. Le secrétaire de la Passe tient à jour la liste des Passeurs et reçoit les candidats à la Passe.

 

Si vous souhaitez vous inscrire dans le dispositif de la passe il faut contacter la secrétaire de la passe : Catherine Delarue tel : 06 82 48 20 83   mail : dela2@wanadoo.fr