Madrid – Jornada: «Violencia en las instituciones… buscando salidas» 18 de enero de 2020

Sábado 18 de enero de 2020 de 9h a 19h Lugar: Cruz Roja Española Avenida Reina Victoria 26-28 28003 – Madrid   VER PROGRAMA
Madrid – Jornada: «Violencia en las instituciones… buscando salidas» 18 de enero de 2020

Madrid – Rencontre sur la Passe – 19 janvier 2020

Dimanche 19 janvier 2020, de 11 a 14 hs Hospital Clínico San Carlos de Madrid. Aula Doctor Pedrosa. puerta G planta baja norte.
Madrid – Rencontre sur la Passe – 19 janvier 2020

MADRID -SEMINARIO SOBRE EL TEMA DEL AÑO – 13 de diciembre de 2019 – 19 h

»La mujer de rojo. De la seducción al amor» Presenta: Jesús Díaz Rocillo Comenta: Eva Van Morlegan (suite…)
MADRID -SEMINARIO SOBRE EL TEMA DEL AÑO – 13 de diciembre de 2019 – 19 h

Paris-Séminaire sur le thème de l’année-04 Décembre 2019 à 21H

Intervenant:Robert Lévy Thème:"L'amour dans la modernité: sous algorithme?" Lieu: institut protestant de théologie (suite…)
Paris-Séminaire sur le thème de l’année-04 Décembre 2019 à 21H

Madrid – Seminario sobre el tema del año en el Auditorio – 14 de diciembre de 2019 – 10h

titulo a confirmar Presenta:Radjou Soundaramourty. Comentario: Isabel Cerdán Lugar:Centro Juvenil del Auditorio, Príncipe de Vergara 142, 3ª planta. Horario: de 10 a 13h. Coordina: Eva
Madrid – Seminario sobre el tema del año en el Auditorio – 14 de diciembre de 2019 – 10h
Publication du livre: Ce que les psychanalystes apportent à la société




THÈME DE L’ANNÉE

« L’amour au temps du… »

ARGUMENT


 

 

ACTIVITÉS DE L’ANNÉE

Cliquez sur la vignette ci-contre pour accéder à la plaquette 2019-2020 au format PDF®

Prochains enseignements

BASTIA  METZ PARIS GRENOBLE  LYON AMIENS   MADRID BURGOS LEON SEVILLA ALICANTE BUENOS AIRES VIÑA DEL MAR SANTIAGO DE CHILE …


REVUE ANALYSE
FREUDIENNE PRESSE

Dès les Etudes sur l’hystérie, à partir desquelles il va développer sa théorie de l’inconscient, du refoulement, du fantasme, de I‘identification et du transfert, Freud avance que « les hystériques souffrent de réminiscences » et que leurs symptômes sont symboles d’évènements traumatiques.
Pourquoi vaut-il alors de re-poser aujourd’hui la question alors que l’hystérie a disparu des nosologies psychiatriques ?
Les résistances à la psychanalyse se manifestent dans le discours contemporain par celui des marchés qui réduit chacun à une univocité de consommateur, lui faisant miroiter toutes les promesses d’harmonie et de bonheur grâce aux objets interchangeables. Ainsi, toutes les formes de thérapie brève sont mises en avant, tout souvenir est traité en tant que mauvais souvenir à reconstruire, à éradiquer ou à reprogrammer. S’agirait-il simplement du passé faire table rase?
Pourtant les réminiscences dont nous continuons de souffrir, quoiqu’on y fasse, sont bien celles qui ont été construites à partir des évènements traumatiques dont les signifiants ont été refoulés mais qui font inlassablement retour dans le symptôme. C’est sans doute un des enjeux d’une cure, qui, grâce au maniement du transfert hors suggestion, permet que quelque chose puisse s’entendre de cet impossible à dire et à écrire, condition de l’émergence du sujet.

Consulter le sommaire

Autres parutions

L'association

Fondée en 1992, cette association bilingue (franco-espagnole) a pour but d’assurer les conditions propres à la transmission de l’expérience analytique et notamment la formation des psychanalystes. Analyse Freudienne pose comme principe fondamental que l’institution analytique, si elle existe, n’est autre que la cure elle-même. Un thème de l’année met au travail tous les membres de l’association dans les séminaires, journées d’études, congrès et articles édités dans la revue «Analyse Freudienne Presse».

L’association Analyse Freudienne est membre de Convergencia (movimiento lacaniano para el psicoanálisis freudiano), de l’Interassociatif Européenne de Psychanalyse, du Groupe de Contact et de Jordanas de Clinica


Actualités de la psychanalyse

AFP : Communiqué du Groupe de Contact

 29 novembre 2019

Mi-octobre, des universitaires ont publié dans un hebdomadaire un texte demandant lexclusion de professionnels qui, intervenant dans les tribunaux à la demande des magistrats, se réfèrent à la psychanalyse. La violence de leurs propos est totalement incompatible avec la rationalité du débat scientifique. L’essentiel des sociétés françaises de psychanalyse, rassemblées depuis 15 ans dans une formation dite “Groupe de contact” (GC), s’élève contre la multiplication de ces discours qui, dans la presse, nont dautre objectif que de censurer les contributions et les pratiques professionnelles inspirées par la psychanalyse. 

Le GC estime quil est urgent dattirer lattention du ministère de la Recherche et du ministère de la Santé sur ces attaques injustifiées et incessantes, qui visent la psychanalyse et les psychanalystes. En 2018, un document signé par la quasi-totalité des sociétés psychanalytiques, y compris de lIPA (International psychoanalytical association), a été remis aux parlementaires, membres de la Commission des Affaires Sociales. Ce texte qui peut être consulté sur les sites des sociétés signataires, expose en détail l’activité des psychanalystes sur le territoire français, et mentionne toutes les références scientifiques nécessaires. Leur légitimité et la rigueur de leur travail (trois sociétés signataires sont reconnues dutilité publique) sont incontestables. Devenu un ouvrage intitulé Ce que les psychanalystes apportent à la société, le texte a été publié le 3 octobre par les éditions érès. Le 22 novembre, cet ouvrage a fait lobjet dun colloque à l’Assemblée Nationale, sur linitiative de Brahim Hammouche, député et président de la mission dinformation sur lorganisation de la santé mentale. 

Le secrétaire du Groupe de contact

Jacques Sédat

et le docteur Éric Julliand

 

Communiqué du SIUEERPP “Contre l’exclusion de la psychanalyse / Pour la diversité des recherches…”4 NOV. 2019 — Pour la Psychanalyse

Un appel à la pensée

Dans une tribune parue le 22 octobre dernier dans l’Obs – « Pourquoi les psychanalystes doivent être exclus des tribunaux » – il fut demandé, par ce biais, que la psychanalyse soit bannie de la cité. Et également requis que ne soient plus recrutés dans les universités d’enseignants-chercheurs déclarant se référer à celle-ci.

Profondément choqués par ces propos, les membres du Séminaire Inter-Universitaire Européen d’Enseignement et de Recherche en Psychopathologie et Psychanalyse (SIUEERPP) demandèrent à l’Obs la possibilité de répondre, laquelle leur fut donnée dès le 1er novembre. Il ne s’agissait pas pour eux de présenter un argumentaire scientifique (qui n’avait pas place en ce lieu et était largement instruit ailleurs : dans les ouvrages et publications ad hoc) ni une réfutation point par point de cette tribune (la place y manquait aussi). Mais de répondre à un discours d’excommunication par une tribune opposée, plaidant pour un appel à la pensée, à la tolérance, à la pluralité et à une éthique scientifique qui sache faire la différence entre opinion et réflexion.Enjeu qui dépasse de loin, on le voit, le cadre « disciplinaire » de la seule psychanalyse.

Le texte de cette réponse figure ci-dessous. Il fut signé en première intention par 11 membres du Bureau du SIUEERPP, et par 35 autres collègues parmi ses membres.
C’est pour permettre un plus large soutien de cette « contre-tribune » et lui donner l’empan qu’elle mérite qu’est ouverte cette pétition.

Lire le texte

Signer la pétition

***

Manifeste pour la préservation des CMPP et la liberté d’exercice de ses acteurs. Initiative d’Analyse Freudienne suite à la publication par l’HAS d’un guide de prise en charge pour des enfants qu’ils appellent “TSLA”.

***

Nouvelles de l’audience du Groupe de Contact auprès du ministère de la santé

***

Autres actualités:

Neuroscientisme et Pedagogie, un couple dangereux !

Pour la psychanalyse: Le TDA/H me fache – Nouveau coup de force

TDA/H et antipsychotiques


Your title here

Création web Gravelines Soury création sites Internet Gravelines Dunkerque Calais Nord Pas de Calais